Vivre en altitude réduit le risque de surpoids et d’obésité

novembre 06, 2016  |   Posted by :   |   veille documentaire   |   0 Comment»

L’étude publiée dans PLoS One en novembre 2016 a concerné près de 10 000 membres d’une cohorte espagnole (SUN project). Au début de l’étude, aucun des membres n’avait de surpoids ou d’obésité et tous devaient indiquer leur lieu de résidence. Selon l’altitude de cette résidence, les participants étaient divisés en 3 groupes.
Au cours des 10 années de suivi, plus de 2 000 cas de surpoids ou d’obésité ont été constatés.
Après ajustement en fonction du sexe, de l’âge, du temps de résidence dans le lieu, de l’indice de masse corporelle au début de la surveillance, du degré d’activité physique et du niveau d’instruction, les participants du dernier groupe (altitude supérieure à 456 mètres) avaient un risque réduit de 14% de développer un surpoids ou une obésité par rapport aux participants du premier groupe (altitude inférieure à 124 mètres).


Related Posts