Chez l’enfant, les indices d’obésité ont une faible valeur diagnostique pour dépister une hypertension artérielle

octobre 05, 2016  |   Posted by :   |   veille documentaire   |   0 Comment»

Chez l’enfant, il existe une relation entre l’obésité et les chiffres tensionnels.
La revue systématique publiée dans le numéro de septembre 2016 de Medicine (Baltimore) a analysé la valeur diagnostique des indices d’obésité dans le dépistage d’une hypertension artérielle de l’enfant.
A partir de la revue systématique, 9 études ont été retenues. Elles concernent plus de 25 000 enfants et adolescents âgés de 6 à 18 ans.
Un tableau à 2 entrées a distingué les vrais et les faux positifs et les vrais et les faux négatifs, ce qui a permis de déterminer la sensibilité et la spécificité des différents indices.
Pour l’indice de masse corporelle, le périmètre abdominal et le rapport périmètre abdominal/taille, la sensibilité a été respectivement de 42%, 42% et 43% et la spécificité de 80%, 75% et 77%.
Ces résultats montrent que, chez l’enfant, la possibilité de dépister une hypertension artérielle à partir des indices d’obésité est modeste.


Related Posts